Le Ribat Sousse

Évaluer cet élément
(3 Votes)

Le Ribat la construction du ribat de Sousse (monastère-forteresse) remonte au VIII eme siècle et affiche un style architectural inspire par les byzantins.La belle entrée aux colonnes de style corinthien nous invite à découvrir la grande cour intérieure.L’architecture est sobre, voir austère avec des petites cellules reparties autour de la court. Le ribat est de plan carre et semble suivre le modèle du ribat de Monastir qui fut imite dans tout l’occident musulman.
Le ribat faisait partie de la chaine d’ouvrages similaires, qui d’Alexandrie à Ceuta, au long des cotes nord africaines, surveillaient la mer en vue d’être préparés contre les ennemie.La forteresse-convent était un idéal lieu de refuge pour les pèlerins ou pour la population, en cas d’attaque.En 827, le ribat servit de base de départ pour la conquête de la Sicile par Assad ibn el Fourat.
Le principal point d’attraction du ribat est la tour de guet qui offre un superbe panorama sur la ville et la mer. Cette tour fut ajoutée à la forteresse et bâtie sous le règne de l’émir aghlabide Ziyadat Allah I er.La tour en forme de cheminée (27 m) permettait aux moines-soldats de surveiller la mer et l’arrière pays ; en cas de besoin ils pouvaient communiquer avec les ribats voisins par des signaux lumineux.L’aile sud du I er étage du ribat abrite une petite mosquée ; le sous-sol est aménagé en divers locaux et magasins.

Galerie Photos :

Plan de situation :